L'utilisation des étiquettes dans les jardins botaniques, collections végétales ou arboretums

Les étiquettes ont un rôle informatif et pédagogique dans les arboretums, les jardins botaniques comme au sein de collections végétales

Pourquoi vais-je donc avoir besoin d'étiqueter précisément  les végétaux
dans un arboretum ou un jardin pédagogique ?

  • Pour valoriser un espace naturel, un patrimoine botanique et horticole, une collection
  • Pour accueillir, orienter et guider le public avec une information précise et adaptée

Quelles étiquettes choisir  ?

Pour que le visiteur puisse identifier les plantes et obtenir des infos à leur sujet

Les étiquettes botaniques permettent d’identifier une plante ou un groupe de plantes dans un jardin ou un espace naturel : vivaces en massif, roseraie, collection de cactus dans une rocaille, arbres remarquables dans un parc, un arboretum ou une forêt, variétés de fruitiers dans un verger conservatoire, … Ces espaces étant souvent sans surveillance, le choix se portera sur les modèles les plus robustes.

Pour informer les visiteurs

Le panneau d’information est placé à l’entrée du site pour accueillir les visiteurs. Souvent de grand format, on y trouve un plan ainsi que des informations générales sur le lieu : texte de présentation, visualisation des différents espaces et des parcours proposés, aperçu de la circulation, sens de la visite et orientation, …

Pour baliser un espace

Les sentiers et circuits sont balisés à l’aide de panneaux directionnels qui permettent de guider les visiteurs en leur rappelant régulièrement le sens de circulation. Ce fléchage s’accompagne souvent d’une signalétique thématique pour ponctuer la visite en matérialisant les différents espaces (exemple : allée des topiaires, jardins de simples, prairie fleurie, arboretum, …)

Pour gérer ces espaces

Les jardins et espaces naturels ouverts au public sont aussi des lieux de travail. Le personnel qui s’occupe de l’entretien et de la gestion de ces espaces utilise des solutions souvent plus discrètes mais aussi plus techniques. Il s’agit par exemple du marquage des arbres à tailler, à éclaircir.

En savoir plus :