L'utilisation des étiquettes de jardin pour le potager, les jardins ouvriers ou partagés

Identifier une plante, mieux vous organiser, apporter des informations diverses sur vos rangs de culture ou sur les semis que vous venez de réaliser, les étiquettes de jardin vous seront bien utiles au potager.

Ce que vous apporte les étiquettes au potager, dans un jardin ouvrier ou partagé

Au potager, le jardinier suit le cycle végétatif de culture de chaque plante, du semis en pleine terre, en godet ou en terrine, jusqu’à la récolte, l’arrachage en fin de saison et la collecte des graines.

Au potager, l’étiquetage est principalement technique  

il permet de mener des expériences et de conserver la mémoire des résultats obtenus selon les variétés cultivées : celles qui ont bien poussées, celles qui ont été particulièrement savoureuses et qui nous ont régalés, celles qui n’ont pas connu le succès escompté malgré la patience et les soins apportés  (les semis n’ont pas levé, une maladie est apparue, la saveur n’était pas au rendez-vous).

étiquette pour identifier les différents semis en godetEn plastique ou en bois, noires ou colorées : les étiquettes de jardin conservent le nom des variétés cultivées.

L’étiquette permet également de tester et de noter différentes informations à propos de vos cultures : les différents substrats de culture ou les terrains, les variations climatiques, les arrosages ou encore l’exposition aux vents dominants.

Dans un jardin partagé, de nombreuses personnes peuvent intervenir successivement. L’étiquette permet d’attirer l’attention des jardiniers suivants sur le travail effectué. Elle permet de laisser une trace du semis réalisé, d’informer sur les variétés cultivées.

Comment choisir les étiquettes pour le potager ?

Quel type d'étiquettes vais je devoir privilégier pour une utilisation au potager ? Comment me seront-elles utiles ?

Étiquettes pour les semis et les boutures

Nous vous conseillons de choisir des étiquettes faciles à marquer au crayon sur chaque face, plutôt courtes (10-15 cm), à planter directement dans le terreau et les substrats de culture.

N'hésitez pas à panacher les matériaux et les couleurs pour ne pas mélanger les variétés, de nombreux coloris sont disponibles et le choix en ce qui concerne les matériaux est varié : étiquette en plastique, en bois ou en métal.

Créez des repères de classement visuels et logiques ou choisissez un code couleur par type de plantes (exemple : les semis de tomates en rouge, les courges en vert, les oignons en jaune, …).

En fin de culture, lavez les étiquettes à l’eau savonneuse pour les réutiliser l’année suivante.

Étiquettes pour les rangs de culture

Une solide étiquette marquera les rangs au potager. Elle se place au début du rang, dans le sens de vos déplacements habituels, bien visible depuis l’allée principale de circulation.

étiquette en plastique pour identifier les légumes dans vos rangs de cultureLes étiquettes colorées en pvc sont très utiles pour se souvenir des variétés semées en créant un code couleur : rouge pour les tomates, orange pour les courges, vert pour les salades, …

L'étiquette indique ici ce qui a été semé ou planté à cet emplacement.

etiquette en bout de rang de culture dans le potager L’étiquette porte le nom de la plante ou de la variété devant chaque rang de culture

Étiquettes pour les arbustes à petits fruits

Elles s’accrochent avec un lien sur les branchages qui ne seront pas taillés.

Chez certains arbustes comme les framboisiers, les rameaux ne vivent qu’une saison et sont rabattus après la fructification : dans ce cas précis prévoyez donc plutôt d’installer l’étiquette sur un piquet de tuteurage à planter au pied de la plante.

étiquette pour identifier un arbre ici un arbre fruitier Les étiquettes à boucle peuvent être accrochées facilement à une branche ou un rameau : on les utilise en particulier pour indiquer le nom des fruitiers

Étiquettes pédagogiques

L’étiquette est un outil pédagogique irremplaçable : elle apprend la rigueur, l’importance de nommer les choses et montre l’étendue de la diversité végétale.

Le potager est un lieu de plaisir et de partage, propice aux échanges familiaux et intergénérationnels.

étiquette pédagogique pour nommer et reconnaitre les plantes au jardin pour les visiteurs Le potager, lieu de transmission du savoir ? Une ardoise comme à l’école pour apprendre le nom des plantes.

Le jardinier amateur de potager en profitera souvent pour initier les plus jeunes. Il pourra essayer de transmettre sa passion et ses connaissances en confiant aux enfants une petite parcelle de terrain.

Celle-ci leur permettra de vivre leurs premières expériences de jardinier et de connaître la joie et la satisfaction de récolter ses propres radis par exemple.

En savoir plus :