27, 28, 29 septembre Fête des Plantes à Saint Jean de Beauregard (91)

Agenda  de jardin: 27, 28  & 29 septembre

Premier rendez-vous automnal
à Saint Jean de Beauregard,

Venez-nous retrouver sur notre stand à l’entrée du potager, et découvrez la sélection de nos produits pour bien préparer vos jardins aux rituels de l’automne : planter, repiquer, transplanter, tailler, ramasser & étiqueter …

Faites votre commande tranquillement chez vous

Choisissez  l’option : Retrait St Jean sur votre panier.

Rendez-vous sur notre stand

Nous aurons le plaisir de vous retrouver et de vous livrer sans les frais de port !

Un rendez-vous incontournable à ne manquer
sous aucun prétexte ! 

Saint-Jean de Beauregard, c’est l’occasion d’une belle promenade en famille et entre amis jardiniers, c’est le plaisir de s’émerveiller, de découvrir, de partager, de rêver et de faire des projets.

Pour en savoir +

 

Une collection de Camellia Bonsaïs

Une collection unique

Ces trois plantes proviennent de la collection de Gabriel Gardelle.
Leur origine est exacte (La Province du Yunnan en Chine) mais leur identité reste un mystère.

qui a fait un long voyage

Ces camellias sont arrivés à Villeneuve-sur-Lot et ont survécu là des années durant dans l’indifférence générale, dans un recoin d’une pépinière locale.

Dans le milieu du bonsaï, les camélias sont plutôt rares car ils sont souvent considérés à tort comme des arbustes. Ils sont pourtant tout à fait adaptés à ce mode de culture sous un climat océanique.

Ils aiment la chaleur, l’eau et l’engrais, de préférence organique. De surcroît, ils sont vigoureux et présentent une bonne résistance au gel.

et une belle rencontre

Un jour, un passionné de bonsaï et de Camellia les remarqua…

Ces plantes ont déménagés pour Toulouse où elles sont choyées après une taille sévère car leur allure ne correspondait plus aux critères du bonsaï.

Chaque année leurs branches ont été peu à peu réduites afin de privilégier leur floraison qui est très tardive. Ces spécimens sont souvent les derniers de la saison à fleurir !

pour une floraison remarquable

Leurs fleurs s’épanouissent dans des nuances allant du blanc rosé au rose foncé presque rouge, avec parfois des pétales panachés. Elles avaient toutes les qualités pour orner le corsage de Marie Duplessis car ces fleurs n’ont aucun parfum tout en répondant à son code couleurs…

 

Venez les découvrir

sur notre stand à Jardins Jardin en compagnie de leur Maître Gabriel Gardelle.

 

 

Japonisez votre balcon !

Du 6 au 9 juin, participez à l’un de nos ateliers sur le salon Jardins Jardin aux Tuileries

A partir d’un jeune plant en pot, apprenez à former un arbuste afin de lui donner un style japonisant.

Gabriel Gardelle, propriétaire d’une collection de camélias bonsaï unique au monde, partagera aussi ses secrets pour entretenir ces plantes si spéciales : taille, fertilisation, rempotage, arrosage.

  • Vendredi 7 juin / 15H00
  • Samedi 8 juin / 14H00 & 17:00
  • Dimanche 9 juin / 14H00 & 17:00

Entrez dans l’univers de la Dame aux Camélias

À Marly !

Une rencontre…
Celle de l’Art de vivre,
Le jardin et la culture,
la main de l’homme, outil de création…
Cultiver son Soi dans son jardin, ses jardins…
Tel Le secret de la Dame aux camélias,

À Marly !

Alexandre Dumas Fils,
l’Atelier Caractères & Botanique éditions !
L’histoire se tisse pour mettre en scène le Camellia,
Il est littéraire, il est botanique, il est artisanat…

Il est chapitre d’un instant,
celui de Jardins Jardin édition 2019
avant de s’installer quelques temps à Marly !

 

Du 6 au 9 juin,

Retrouvez nous sur le salon Jardins Jardin aux Tuileries

Redécouvrez l’engouement pour le genre Camellia,
si bien exprimé
par Alexandre Dumas Fils dans son roman La dame aux camélias
et par Giuseppe Verdi dans la Traviata

Venez-vous installer pour un « photobooth » ludique

imaginé pour vous par
Laure Mancier pour Atelier Caractères
François Brouilly pour Botanique éditions

 

Pourquoi laver les ardoises avant de les marquer ?

L’ardoise naturelle

Les étiquettes sont fabriquées à partir d’un bloc brut d’ardoise naturelle. La veine de la roche est tout d’abord clivée, fracturée mécaniquement en grandes plaques planes légèrement irrégulières d’environ 5 à 6 mm, plus épaisses et plus solides que les lauzes. Ces plaques sont ensuite sciées, percées et grossièrement dépoussiérées.

Dépoussiérez-la avant de la marquer

L’ardoise est un schiste, sorte de mille-feuille minéral légèrement poreux. Pour un marquage extérieur de longue durée, il est important d’utiliser le feutre peinture sur une surface propre et sèche. A cet effet,  préparez le support comme c’est le cas avant de peindre un mur ou des huisseries extérieures.

Mode d’emploi

  • Lavez les ardoises à l’eau claire en utilisant une éponge grattoir
  • Séchez les ardoises au vent ou au soleil
  • Essuyez-les avec un torchon microfibre pour enlever les derniers résidus de poussière
  • Après séchage, les étiquettes en ardoise sont prêtes à être marquées du nom des plantes avant d’être installées au jardin

Trucs et astuces

  • Utilisez uniquement de l’eau claire pour éviter de graisser la surface (pas de savon !)
  • Utilisez de l’eau chaude de préférence, les ardoises sécheront plus rapidement.
  • Une face après l’autre, déposez-les mouillées et à plat sur une table, un établi, puis retournez-les lorsque le recto est sec.
  • C’est encore plus facile lorsqu’il faut beau, avec une légère brise !

Le jardin sous la neige

Et si on sortait ?

Quelques outils oubliés dans le jardin, désormais recouverts de neige fraîche… Ils sont une invitation à braver le froid.

Et si on sortait ?

Une bonne paire de bottes, des gants, une écharpe : vous voilà équipé, prêt à redécouvrir le jardin, transformé par l’épais manteau blanc.

 

Le visible et l’invisible

Dehors, tout semble si différent !

La neige a effacé les imperfections en laissant apparaître les contours et les volumes des massifs et des allées.

L’architecture des branches des poiriers du verger, taillés il y a quelques jours, se dévoile et l’allée immaculée entre les rangs nous invite à poursuivre la promenade…