Semis en pot avec Jo et Jean

Astuces & Tutos

Début mars, il est temps de semer sous abri : en serre, sous châssis ou dans une pièce tempérée de la maison. Vous avez choisi vos variétés préférées, le terreau et l’arrosoir sont prêts, il ne vous manque que le contenant.

La petite presse en bois Paper Potter permet de réaliser des petits godets écologiques et économiques en papier journal recyclé

SEMIS_JEAN

Une opération devenue rituelle pour Josette & Jean qui se plient à cet exercice depuis de nombreuses années dans leur jardin du Beaujolais.

Ils nous livrent leurs secrets pour un semis réussi !

SEMIS_JEAN_2

« Nous fabriquons les petits godets que nous plaçons dans des bacs à semis en plastique ou dans une caisse en polystyrène percée pour que l’eau ne stagne pas. »

« Nous restons fidèles aux variétés qui ne déçoivent jamais, mais chaque année nous testons aussi quelques nouveautés, il y a toujours de bonnes surprises.En ce moment nous semons tomates, salades, radis, courge, … »

« A propos de courge, à Lyon, point de potiron ! Nous parlons de courge, que l’on cuisinera aussi bien salée que sucrée. »

« Ne négligez pas la qualité du terreau. La fonte des semis pourrait anéantir tous vos efforts ! Nous utilisons un terreau fin (ou tamisé) et bien drainant pour remplir chaque godet et couvrir les graines. Nous parsemons ensuite la surface des godets avec de la poussière de charbon pour assainir. »

« La température doit osciller aux alentours de 18 à 20°C. A surveiller de près ! »
SEMIS_JEAN_3

« En cas de petit coup de froid (en serre par exemple), nous couvrons simplement avec un voile d’hivernage. L’arrosage doit être doux et délicat pour ne pas faire remonter les graines à la surface du terreau. Nous arrosons avec un brumisateur, ça prend plus de temps mais c’est idéal pour arroser les jeunes semis sans les brutaliser. »

« Surtout pensez à bien marquer chaque variété semée avec une étiquette, un repère de couleur ou un bâtonnet de glace. Nous notons toujours le nom de la variété sur les deux faces de l’étiquette avec un crayon gras Garden Pen. Une précaution efficace ! »

« Attention aux gelées tardives. On a tendance à se laisser influencer par les belles journées chaudes du printemps, mais par expérience, il vaut mieux attendre les saints de glace pour mettre en place en pleine terre, c’est un bon repère ! »

« Repiquez les petites plantules directement avec le godet en papier journal. Cela permet d’éviter d’abîmer les racines et le papier journal est biodégradable, donc c’est une bonne façon de le recycler. »

« Rendez vous au potager dans quelques mois, nous vous montrerons le résultat ! »

semis7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *