Quelle brosse pour quel usage ?

Astuces & Tutos

En fibres naturelles, fabriquées artisanalement, pour le jardin ou la maison, chaque brosse a un usage spécifique.

Fibres végétales ou poils d’animaux ?

Les brosses en fibres sont fabriquées à partir de matériaux naturels et authentiques, biodégradables et respectueux de l’environnement.

Fibres de palmier Arenga, crin de cheval, soies, poils de chèvre, fibre union, paille de riz, caoutchouc naturel… 

Un univers à (re)découvrir, héritage d’une tradition et d’un savoir-faire très anciens.

Des brosses pour tout nettoyer

Fibres végétales

  • Fibre d’Arenga : issue de la feuille du palmier à sucre (Arenga pinnata), elle est longue, imperméable et résistante à l’humidité. Idéale pour les brosses et les balais qui serviront à nettoyer les allées, la terrasse, etc.
  • Fibre Union : mélange des fibres de tampico (Agave lechuguilla) et de Borassus flabellifer (palmier de Palmyre) que l’on retrouve dans les brosses pour la maison (comme les brosses à ongles dures, ou à légumes).
  • Paille de riz : il s’agit en fait de la fibre du Sorgho, utilisée pour la fabrication des balayettes à main.
  • Caoutchouc naturel : utilisé pour certaines brosses techniques (pour enlever les poils d’animaux notamment).
Brosse en fibres végétales ou en poils d’animaux ?

Poils d’animaux

  • Crin de cheval : on distingue deux qualités. Le crin de la queue de cheval allie rigidité, solidité et résistance, pour les balais, les brosses à vélo et les paillassons. Les poils plus souples de la crinière sont utilisés quant à eux pour les brosses à lustrer, les balayettes souples, les brosses pour nettoyer la vaisselle.
  • Soies : (poils de sanglier ou de porc) souples et douces pour nettoyer et dépoussiérer délicatement: brosses à ongles, pour les champignons, goupillons pour les bouteilles en verre, …
  • Poils de chèvres : fins, compacts et doux, pour les travaux délicats comme le dépoussiérage d’un clavier d’ordinateur.

Les corps de brosses

Ils sont réalisés dans des essences de bois européennes : le hêtre et le chêne (famille des Fagacées) et plus rarement en bois de frêne (famille des Oléacées)

Frêne (Fraxinus excelsior L.)
Le bois du frêne est clair, souple et résistant à la flexion et aux chocs. Grâce à ces qualités, il est souvent utilisé pour la fabrication des longs manches à outils (râteaux). On le retrouve aussi parfois dans certains corps de brosse, comme ce balai d’extérieur.

Chêne (Quercus L.)

Le bois du chêne supporte les alternances d’humidité et de sécheresse. Il convient pour les paillassons et les gratte-bottes par exemple.

Hêtre (Fagus sylvatica L.)
C’est le bois utilisé pour fabriquer la plupart des brosses à main, des balais et des outils à main.  Il se travaille facilement, c’est un bois dur, son grain est fin et court, sa finition est très soignée après polissage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.