Pourquoi laver les ardoises avant de les marquer ?

Au jardin

L’ardoise naturelle

Les étiquettes sont fabriquées à partir d’un bloc brut d’ardoise naturelle. La veine de la roche est tout d’abord clivée, fracturée mécaniquement en grandes plaques planes légèrement irrégulières d’environ 5 à 6 mm, plus épaisses et plus solides que les lauzes. Ces plaques sont ensuite sciées, percées et grossièrement dépoussiérées.

Dépoussiérez-la avant de la marquer

L’ardoise est un schiste, sorte de mille-feuille minéral légèrement poreux. Pour un marquage extérieur de longue durée, il est important d’utiliser le feutre peinture sur une surface propre et sèche. A cet effet,  préparez le support comme c’est le cas avant de peindre un mur ou des huisseries extérieures.

Mode d’emploi

  • Lavez les ardoises à l’eau claire en utilisant une éponge grattoir
  • Séchez les ardoises au vent ou au soleil
  • Essuyez-les avec un torchon microfibre pour enlever les derniers résidus de poussière
  • Après séchage, les étiquettes en ardoise sont prêtes à être marquées du nom des plantes avant d’être installées au jardin

Trucs et astuces

  • Utilisez uniquement de l’eau claire pour éviter de graisser la surface (pas de savon !)
  • Utilisez de l’eau chaude de préférence, les ardoises sécheront plus rapidement.
  • Une face après l’autre, déposez-les mouillées et à plat sur une table, un établi, puis retournez-les lorsque le recto est sec.
  • C’est encore plus facile lorsqu’il faut beau, avec une légère brise !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.