Les étiquettes à gratter

Au jardin
Ces étiquettes en plastique souple sont recouvertes d’une peinture acrylique noire.Il suffit de les rayer à l’aide du stylet fourni pour faire apparaître le texte.

Elles existent en version à planter (10 x 1,2 cm) ou en version à suspendre, plus grandes (10 x 2,5 cm) pour étiqueter les arbres, arbustes, rosiers ou tous les ligneux en général (les plantes ligneuses sont celles qui forment du bois).

Les étiquettes à gratter sont avant tout des étiquettes d’inventaire. Elles remplissent parfaitement leur rôle d’étiquetage « pour soi ». Elles sont par exemple très utilisées par les collectionneurs, mais n’ont pas vraiment vocation à apporter des informations pédagogiques pour un public.

Des étiquettes fiables et discrètes

  • Les étiquettes à gratter sont solides et durables pour un étiquetage définitif
  • Leur couleur noire très discrète convient à tous ceux qui ne veulent pas d’étiquettes trop visibles dans le jardin
  • La possibilité d’écrire sur les deux faces permet d’indiquer beaucoup d’informations (année de plantation, pépiniériste, origine, …)
  • Le stylet est fourni

 

Comment utiliser les étiquettes à gratter

Tenez le stylet simplement comme si vous teniez un stylo.
Avant
de commencer à gratter, évaluez bien la place dont vous avez besoin
pour l’inscription et adaptez la taille de votre écriture en
circonstance.
Ecrivez  votre texte en exécutant des gestes francs et bien appuyés pour gratter l’étiquette.

Votre étiquette est prête à être installée. Elle va remplir son rôle pendant de nombreuses années !

Avec le temps, les étiquettes en extérieur auront naturellement tendance à porter une fine pellicule de poussières ou de mousse. Nettoyez tout simplement en passant une éponge humide ou même une petite brosse à poils souples (type brosse à dents). Votre écriture retrouvera sa lisibilité d’origine.

Nos clients parlent des étiquettes à gratter

« J’utilise les étiquettes à gratter dans mon jardin depuis bientôt dix ans maintenant. Ce sont les étiquettes les plus durables et discrètes que j’ai trouvées, et en plus elles sont économiques »

David L., libraire (33)

 

« Elles me rappellent les cartes à gratter de mon enfance »

Simone L., collectionneuse de Fuchsia (77)

 

« Je remplace toujours les fils d’accroche par de la ligature souple, qui ne blesse pas les rameaux des arbustes et qui dure plus longtemps »

Fabrice G., pépiniériste (56)

 

« Lorsqu’on débute, l’écriture avec le stylet peut paraître un peu fastidieuse… Mon conseil : c’est beaucoup plus facile en écrivant en lettres bâtons »

Julien B., apiculteur (62)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.