Récolter vos graines de tomates

Récolter au jardin des fruits biens mûrs. Sélectionner les variétés que
vous préférez et qui se plaisent dans votre terrain.

Couper les tomates en deux avec un couteau pointu, retirer les graines
dans un récipient propre et ajouter un peu d’eau.

Deux jours plus tard, après fermentation, rincer à l’eau les graines et
égoutter-les dans un tamis.

Etaler les graines pour les prochains semis, les laisser sécher sur un carton ou une toile,
dans un endroit aéré.

 

Noter soigneusement les variétés, la date de votre récolte sur les
sachets à l’aide de nos tampons et crayons.

 

Conserver les sachets dans une boite ou un endroit sec. C’est aussi une
idée de cadeau et d’échange avec d’autres jardiniers.

Des étiquettes pour les confitures maison

Parce que pour nous, un pot de bonne confiture faite maison mérite bien une petite étiquette !Pour vos pots, pensez à nos étiquettes Confiture :
– autocollantes, adhésives, ou à attacher avec un lien
– en papier de riz, en kraft ou en papier
– des rubans personnalisés,un large choix pour vos confitures maison, pour votre plus grand plaisir !

Faites des confitures !

Les groseilles sont en train de mûrir.

Peut-être avez-vous la chance d’avoir un groseillier dans votre
jardin ?
C’est aussi un fruit de saison qui se trouve facilement au marché.


Ces petites baies rouges, dont la saveur acidulée se révèle très
rafraîchissante, désaltérante et apéritive, sont de formidables ingrédients
pour une confiture ou une gelée.

La recette de Gelée de Groseille de Jean Brouilly pour Botanique
Editions :

500 grs de groseilles
200 grs de sucre à confiture qui
contient de la pictine

Laver les groseilles. Les mettre
dans une casserole avec un demi verre d’eau, cuire 3 minutes, bien les presser à la passoire fine. Cuire
5 minutes le jus récupéré. A ébullition verser dans des pots en verre.

Conseil : chauffer les pots vides
au four à 100°. Verser la confiture bouillante, fermer immédiatement, renverser les pots. Conserver dans
un lieu frais.

Comment bien affûter son sécateur?

Pourquoi faut-il une lame bien aiguisée ?
Lorsque vous tailler une plante, vous occasionnez une plaie qui peut ensuite devenir une porte d’entrée pour les maladies. Une lame parfaitement tranchante effectue des coupes franches et nettes, ce qui permet de conserver les plantes dans un meilleur état sanitaire et favorise une cicatrisation rapide. Il faut surtout éviter d’écraser ou de déchirer les tissus (l’écorce en particulier).

Ce conseil vaut encore plus lorsqu’il s’agit de préparer les greffes et les boutures : en réalisant des coupes précises, vous optimisez les chances de reprise.

Comment aiguiser son sécateur ?

Entretien courant des lames

En travaillant avec des outils propres, vous éviterez de transmettre des maladies aux plantes lors des travaux de jardinage et vous réduirez l’utilisation de traitements phytosanitaires. Après chaque utilisation, il est important d’éliminer les résidus verts sur les lames. Nettoyez-les à l’aide d’une éponge à gratter et d’une goutte de liquide vaisselle, puis laissez bien sécher pour éviter l’apparition de rouille. Nous vous conseillons ensuite de vaporiser la surface des lames avec un spray de nettoyage de chez Felco. Une goutte de graisse synthétique complétera l’entretien en lubrifiant les pièces afin de réduire l’usure, et en les protégeant de la corrosion.

Comment bien aiguiser son sécateur Felco

Comment aiguiser son sécateur ?
L’ aiguisoir (ou pierre à affûter) est très efficace et vous assure :
  • un tranchant net,
  • la longévité des lames et contre-lames
  • un effort de coupe réduit

Le principe de l’affûtage
Effectuez des mouvements circulaires à l’aide de l’aiguisoir sous un angle approximatif de 23° sur la tête de coupe. Ecrouir le tranchant puis affûter le contre-chanfrein sous un angle de 5° environ.

Nous vous recommandons de vérifier régulièrement la qualité de vos lames et des ressorts :

  • Démontez la lame et si besoin, la remplacer.
  • Enlevez le ressort et replacez-le dans son logement
  • Desserrez la vis dentée et l’écrou afin de réajuster le jeu de la lame et de la contre-lame.

N’hésitez pas également à consulter nos conseils pour bien choisir votre sécateur.